le cercle... club de l'année 2010

A l'issue d'un vote de toutes les associations de la ville de L'Aigle, le cercle associatif aiglon handball a été désignée Association de l'année 2010 Cette distinction lui a été décernée lors du dernier forum des associations. Un honneur que le président Philippe Rondel (à droite), en compagnie ici d'Hervé Belloc (adjoint aux sports de la municipalité aiglonne) n'a pas manqué de partager avec les joueuses(eurs) de la section mais aussi avec l'ensemble des partenaires, toujours plus nombreux, qui soutiennent le club, les membres, amis, parents et supporters.
 

En bref...


Partenariat...
Nous ont rejoints récemment l'Espace Emeraude, l'entreprise Bricomarché et leCrédit agricole(notre photo) dont le directeur de la caisse locale, Jean-Yves Moulin a confirmé, le 19 juin, sa participation pour une somme de 2 700 euros. Un grand merci à eux.
 
Labels...
Celui d'or pour l'école et celui d'argent pour l'arbitrage ont été attribués au club par la fédération française. La remise officielle aura lieu à la rentrée 2011
 

Galerie photos

 

Rendez-vous

La prochaine Assemblée Générale du club a été fixée au LUNDI 6 SEPTEMBRE 2015 septembre à 20 h 15
 

L’enseignant dit au revoir, le sportif continue


L’école Victor Hugo jouait les prolongations vendredi après la classe. En « retenue » volontaire, beaucoup d’adultes étaient en effet rassemblés pour fêter le départ à la retraite de Philippe Subileau, directeur de l’école depuis 2003, et en poste d’instituteur depuis 1986. Philippe Subileau avoue en toute simplicité que « l’âge étant atteint » c’est normal de partir à la retraite mais admet « un pincement au cœur » de quitter élèves et collègues. L’enseignant a en effet déroulé toute sa carrière à L’Aigle. D’abord « à l’école Mazeline en 1976 » (qui comptait alors jusqu’à 34 classes et avait justifié des manifestations de parents réclamant une autre école). En 1986, c’est chose faite : les plus grands (CE2, CM1, CM2) s’installent à Victor Hugo et franchissent la « cour au crayon » ! Une architecture bien séduisante attend l’équipe des enseignants et des élèves, découvrant « la cour des miracles » amphithéâtre central où l’on se croise et où se vivent les grands rassemblements festifs, sportifs et culturels. ET encore des classes qui s’appellent Aurore, Hernani, Gavroche, Esméralda et ont leur plaque comme des rues. Déjà en poste avec des CM2 à Mazeline, l’enseignant poursuivra avec les plus grands à Victor Hugo jusqu’à sa prise de fonction de directeur « en 2003. ». Philippe Subileau se souvient des temps forts : « les classes de neige, » qu’il a accompagnées durant 20 années de suite et aussi « le projet bases élèves » qui a permis de lancer passionnément le travail en informatique. L’instit’ est aussi sportif de longue date; alors pas question de retraite au club de handball (où l’on compte sur lui notamment à la commission d’arbitrage). Entouré des témoignages d’amitié et de cadeaux, Philippe Subileau a passé le flambeau en se félicitant que l’équipe enseignante ait l’occasion d’accueillir quelqu’un de plus jeune puisque pour lui « l’âge est atteint » !
Il fait bon être entouré de collègues (déjà retraités ou pas encore !)
 
Philippe Subileau (à droite sur la photo) a reçu la médaille de la ville pour ses trente ans de carrière à L’Aigle.
 
 

MERCI

 
 
Notre premier devoir: le respect des adversaires et des arbitres